L’économie collaborative n’a jamais autant fait parler d’elle ! Il faut dire qu’elle apporte de réels avantages aussi bien pour les collectivités que pour les particuliers, sans compter l’environnement. C’est pourquoi la plupart des autorités tentent  de trouver des solutions sur le plan de la loi afin d’encourager et surtout de cadrer toutes ces nouvelles pratiques. L’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, à Montréal  compte bien s’y mettre et développer de jolies opportunités au développement collaboratif.

L’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, à Montréal modifie sa réglementation

Il est difficile de nier que la loi représente aujourd’hui un barrage. Sans cadre clair et défini, l’économie collaborative a du mal à prendre son envol. Pourtant ce n’est pas la demande qui manque.  Aujourd’hui, l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, à Montréal a bien pris conscience de l’enjeu. De la location de stationnements à l’usage partagé de potagers, il compte bien modifier sa réglementation afin d’encourager les citoyens et les entrepreneurs à prendre pleinement part à l’économie collaborative.

Pourquoi le cadre légal n’était pas encourageant

Tout simplement parce que la réglementation actuelle classe la location d’espaces privés avec les activités commerciales. Il est donc clair qu’il y a un vrai souci dans la définition stricte de l’usage « habitation propre » des quartiers résidentiels.

Avec une telle modification, lorsqu’un citoyen obtient une contrepartie pour l’usage de son espace privé à des fins de stationnement (entrée en façade), d’entreposage (garage, remise, partie d’un sous-sol) ou d’agriculture urbaine (partie de la cour arrière), il est tout à fait protéger et rentre dans un cadre légal clair.

Quel est l’objectif de cette règlementation ?

Face à un flou règlementaire, de nombreux freins peuvent naître et nuire à l’innovation et aux investissements. En clarifiant et en modernisant le cadre légal, de nouvelles opportunités peuvent naître et des start-ups locales peuvent se créer.

Comments

comments